Les astuces pour gérer ma SASU

Les astuces pour gérer ma SASU

Si vous rêviez de devenir gérant de votre propre entreprise et que vous avez sauté le pas en choisissant le régime social de la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle), plutôt que la SARL, l’EURL ou la SAS, vous vous sentez peut-être dépassé par vos nouvelles responsabilités. En effet, une fois les formalités de création de votre société accomplies, comme l’immatriculation, le dépôt du capital social ou la rédaction des statuts, vous êtes président de votre SASU et devez remplir de nombreux rôles dans votre entreprise. Si tel est le cas, pas de panique ! Voici quelques astuces et conseils pour gérer votre SASU en toute sérénité.

Gestion de la SASU : le capital

La gestion de la trésorerie est la clef pour maintenir l’équilibre financier de votre société et la suivre de près. Celle-ci est donc capitale. La tenue quasi quotidienne d’un tableau de trésorerie vous permettra d’anticiper les risques et d’élaborer votre business plan en conséquence.

Gestion de la SASU : une comptabilité régulière et rigoureuse

La comptabilité peut vite devenir une tâche chronophage, surtout si vous accumulez du retard dans l’enregistrement de vos factures de ventes ou de prestations de services, mais aussi avec vos dépenses. Il vous faut donc être rigoureux dans la mise à jour de votre comptabilité et la faire de façon régulière (une fois par semaine minimum).

Gestion de la SASU : l’expert-comptable, un choix stratégique

Bien que ce ne soit pas obligatoire, le recours à un expert-comptable présente plusieurs avantages pour un dirigeant d’entreprise :

Un gain de temps

Avoir recours à un comptable permet de se décharger d’une partie de votre charge de travail, pour ainsi vous consacrer à votre activité l’esprit tranquille.

Un professionnel de la comptabilité

Le statut de la SASU vous impose l’obligation de tenir à jour certains documents comptables, qui peuvent s’avérer incompréhensibles et sources d’erreur (livre-journal, grand livre ou livre d’inventaire). De plus, le président de SASU est tenu d’établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe légale) au titre de chaque exercice. Externaliser ce travail chronophage et complexe à un comptable vous assure d’être en conformité légale.

Un rôle de conseil

En plus des obligations comptables auxquelles sont soumises les SASU, s’ajoutent aussi des obligations fiscales, sociales et juridiques. L’expert-comptable est donc aussi une ressource à ne pas négliger, grâce à ses conseils de première importance.

Gestion de la SASU : la rémunération du président assimilé salarié

La SASU est l’un des statuts d’entreprise qui a le plus fort taux de charges sociales. Aussi, pour en limiter l’impact sur votre société, nous vous conseillons d’optimiser votre rémunération :

La rémunération indirecte

Toutes les dépenses engagées par le dirigeant dans le cadre de son activité professionnelle (déplacement, hôtel, restauration), ainsi que les frais du logement (loyer, électricité, eau), si le siège social de l’entreprise est au domicile du gérant, peuvent être sous certaines conditions remboursées par l’entreprise. Ainsi, vous diminuez l’impôt à payer par la société, sans augmenter votre impôt personnel sur le revenu.

La rémunération en dividendes

Optimiser votre rémunération en vous versant des dividendes sur les bénéfices réalisés par votre activité propose plusieurs avantages : un abattement de 40 % sur vos dividendes, pour le calcul de votre imposition sur le revenu, et des cotisations sociales plus faibles (15.5 % au titre de la CDG et CRDS).