Comment ça marche le portage salarial ?

Comment ça marche le portage salarial ? 1

Le portage salarial à la particularité d’être un statut entre deux eaux, puisqu’il permet notamment à l’entrepreneur d’avoir les mêmes avantages que le salarié. Il s’agit néanmoins d’un mode de travail moderne et peu répandu, même si sa forme est particulièrement adaptée à ceux qui débutent sur le marché de l’entreprise. Régi par le Code du travail, notamment depuis la loi de 2015, le portage salarial est aujourd’hui reconnu grâce à sa convention collective, appliquée depuis juillet 2017. Pour vous permettre de mieux comprendre le fonctionnement de ce statut atypique, voyons ensemble quelques grands principes essentiels.

Comment le salarié porté facture-t-il à ses clients ?

Bien que l’entrepreneur indépendant soit celui qui assure la prestation auprès des clients de son choix, ces derniers doivent régler le montant de sa facture à la société de portage salarial. Généralement, le freelance choisit ses propres honoraires, sans aucune contrainte de l’entreprise de portage, et cela, dès la signature de son contrat de travail avec cette dernière. C’est donc sur la base de cette rémunération que la société de portage salarial reverse l’argent reçu à l’entrepreneur, sous la forme d’un salaire, au même titre que n’importe quel salarié.

Bien entendu, cette dernière prélève au passage les frais et charges inhérents à son activité, ce qui implique notamment ceux relatifs à la gestion administrative. En effet, toutes les questions d’ordre comptable, fiscal ou social sont prises en charge intégralement par l’entreprise de portage. En contrepartie, pour assurer le fonctionnement de sa structure, celle-ci récupère un pourcentage sur chaque facture de l’entrepreneur.

Quel est le montant du salaire en portage salarial ?

Comme nous l’avons vu, la société de portage salarial reverse un salaire à l’entrepreneur porté, mais seulement après y avoir prélevé diverses charges. Il s’agit notamment :

  • des charges patronales ;
  • des charges salariales ;
  • des frais de gestion de l’entreprise de portage.

Impossible de donner un montant, puisque le salaire de l’indépendant dépend directement de ses honoraires de facturation. Néanmoins, il faut savoir que les charges patronales, les charges salariales, et les frais de gestion équivalent au total à un peu plus de 50 % de la facture hors taxes faite au client.

En d’autres termes, sur une facture de 1500 euros, le salarié en portage ne touche réellement qu’un montant avoisinant les 750 euros. Néanmoins, en contrepartie, il cotise comme un vrai salarié au régime général de la sécurité sociale, et bénéficie d’un statut avantageux auprès des banques, notamment en cas de projet d’achat immobilier.

Qu’est-ce qu’est le SEO et quelles sont les missions d’un consultant SEO ?

Comment ça marche le portage salarial ? 2

Qu’est-ce que le SEO ?

Définition du SEO

Le SEO c’est l’acronyme de « Search Engine Optimization », ou « optimisation des moteurs de recherche ». Aussi connu sous le nom de référencement naturel, il consiste à atteindre la meilleure position sur les moteurs de recherche. La mise en place d’une stratégie SEO permet de se positionner le mieux possible sur les résultats de recherche et ainsi augmenter son trafic. Cette stratégie peut être mise en place par un consultant SEO.

Contenu

  • L’arborescence du site est importante, l’organisation des pages doit être faite de sorte à faciliter la navigation de l’internaute ainsi que celle du robot Google.
  • Il est préférable d’optimiser une page par expression ou mot-clé visé. Pour cela, il faudra utiliser un texte sémantiquement riche.
  • Les pages ne possédant pas assez de contenu ou du contenu dupliqué seront dépréciés par les moteurs de recherche.
  • Le choix des mots-clés ou expressions clés est important afin de se positionner sur les mots-clés les plus pertinents.
  • Afin d’augmenter ses chances, il est bon d’alimenter un blog sur votre site. En effet, la publication d’articles pertinents réguliers permet de se positionner sur de nouveaux mots-clés.

Netlinking

Les liens pointant vers votre site sont des éléments importants pour augmenter la popularité de votre site auprès des moteurs de recherche.

  • La quantité de liens impacte votre positionnement. Mais il faut faire attention sur la provenance des liens. Il est bien vu de recevoir des liens de différents types de sites cependant recevoir des liens de plusieurs pages d’un même site peut être risque de pénalités.
  • Comme dit précédemment la provenance des liens est important. Effectivement, si vous recevez des liens de sites d’autorité reconnus, votre positionnement ne sera que meilleur.
  • Le texte des liens est également important. Un lien sur un de vos mots-clés sera plus pertinent qu’un « cliquez-ici ». Cependant, il faut varier les expressions afin que Google ne vous pénalise pas.

Accessibilité

Le site se doit également d’être accessible sur divers matériels. Un contenu inaccessible sur mobile sera rarement présent sur les résultats de recherche Google.
Le site se doit accessible et rapide, si votre page est trop longue à s’afficher, l’utilisateur ne restera pas sur votre site.

La confiance

L’autorité est un point important à prendre en compte et cela passe entre-autre sur le nombre et la qualité des liens reçu par votre site.

Qu’est-ce qu’un consultant SEO ?

Le consultant SEO est un professionnel du Référencement Naturel. Il conseille et guide ses clients à adopter les meilleures stratégies pour atteindre les sommets des pages de résultats de recherche de Google sur les mots-clés stratégiques pour lui.

Un consultant SEO est un professionnel du référencement naturel.

Ses missions principales seront d’effectuer un audit de l’existant. Cela permettra de mesurer les performances du site. Cela permet également au consultant de connaître le marché cible et la concurrence de son client.
Grâce à cet audit, il sera capable d’effectuer des recommandations qui pourront être réalisées par lui-même ou par l’équipe de son client. Pour cela le consultant SEO se doit d’avoir des capacités de transmission de savoirs.
Par la suite, le consultant peut également proposer des services comme de la rédaction web optimisé ou des services de netlinkings.

Comment créer une SCI avec ses proches ?

Comment ça marche le portage salarial ? 3

La création d’une SCI familiale, Société Civile Immobilière, permet à des membres d’une famille (parents, enfants, cousins, etc.) de faciliter l’achat, la gestion et la succession d’un patrimoine immobilier, mais elle offre également d’autres avantages (droits de succession, indivision, abattements d’impôt, donation, etc.)

Vous souhaitez créer une SCI avec vos proches, mais ne savez pas comment faire. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur la création d’une Société Civile Immobilière ?

Comment créer une SCI avec ses proches : la rédaction des statuts

La première démarche à réaliser dans la création d’une SCI est la rédaction des statuts de l’entreprise, ils fixent les règles de fonctionnement de la SCI familiale. Ils doivent contenir certaines mentions obligatoires :

  • la dénomination sociale ;
  • la forme juridique (SCI) ;
  • l’adresse du siège social ;
  • l’apport de chaque associé ;
  • le montant du capital social et leur répartition en parts sociales ;
  • l’objet social de la SCI ;
  • la durée de vie de la société (maximum 99 ans, renouvelables).

Les statuts doivent être signés par tous les associés fondateurs de la SCI. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel en droit immobilier (avocat ou notaire) pour cette étape.

Comment créer une SCI avec ses proches : la publication d’un avis de constitution de la SCI

Toute création ou modification d’une société, quel que soit son statut juridique, doit faire l’objet de la publication d’une annonce légale de création d’une personne morale. L’annonce doit être publiée dans un journal d’annonces légales habilité et diffusé dans le même département que le siège social de la SCI. L’annonce légale doit obligatoirement mentionner :

  • la dénomination sociale ;
  • la forme juridique ;
  • le montant du capital social ;
  • l’adresse du siège social ;
  • l’objet social ;
  • la durée de vie de la société ;
  • les noms, prénoms et adresses des associés ;
  • l’identité du registre du commerce et des sociétés auprès duquel sera immatriculée la société.

Une fois l’annonce publiée, vous recevrez une attestation de parution.

Comment créer une SCI avec ses proches : le dépôt du dossier de constitution au greffe

L’ultime étape dans la création d’une SCI consiste à déposer un dossier de constitution au greffe du Tribunal de Commerce afin de procéder à son immatriculation et son inscription au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).

Plusieurs documents sont à fournir :

  • le Cerfa M0 SCI dument complété ;
  • les statuts de la société ;
  • une attestation de non-condamnation du gérant ;
  • un justificatif d’occupation de l’adresse du siège social (titre de propriété, bail, etc.) ;
  • l’attestation de parution de l’annonce légale ;
  • une déclaration des bénéficiaires effectifs de la SCI (personne physique détenant directement ou indirectement plus de 25% de la société).

Comment créer une SARL ?

Comment ça marche le portage salarial ? 4

La création d’une entreprise apparaît souvent comme une étape importante mais difficile. Si les formalités juridiques sont connues, et que l’on sait comment s’y prendre,

Qu’est-ce qu’une SARL ?

La SARL, Société à Responsabilité Limitée, est un type d’entreprise, une structure juridique au même titre que la SAS ou l’EURL. Une SARL est constitué de deux associés ou plus, qui contribuent chacun au capital de la société par le biais d’un apport. Leur responsabilité dans l’entreprise, et les droits qu’ils ont sur les bénéfices et le contrôle de l’activité, sont définis par leur nombre de parts. Celui-ci est proportionnel au montant de leurs apports au capital.

Les formalités de création d’une SARL

Une fois les statuts rédigés, et signés par tous les associés, il faut procéder aux formalités juridiques pour permettre la création de la SARL. Il est obligatoire de publier une annonce légale dans un journal habilité, qui indique la forme juridique, l’activité, le montant du capital social et l’adresse du siège social.

Le gérant, ou une personne habilitée par le gérant, doit alors déposer au greffe du tribunal de commerce l’ensemble des documents nécessaires à l’immatriculation. Ces documents incluent les statuts de la SARL signés, le formulaire à remplir, ainsi que l’avis de parution de l’annonce légale relative à la création de la société. Si le dossier n’est pas complet, les services compétents renverront une demande de complément au gérant, avec une facture liée à ces formalités. Le dépôt du dossier peut se faire en ligne.

Pour en savoir plus : https://www.tpe-pme.com/